Le guide ultime pour devenir diététicien/diététicienne
Sushin » Recettes asiatiques » Quelles sont les formations requises pour devenir diététicien ?

Quelles sont les formations requises pour devenir diététicien ?

Personne ne souhaite passer les derniers moments de sa vie sur un lit d’hôpital. Tout le monde veut avoir une meilleure santé et vivre le plus longtemps possible. Pour cela, il faut adopter les bonnes habitudes alimentaires. C’est là qu’intervient le diététicien. Diplômé d’État, ce professionnel aide ses patients à choisir des menus équilibrés. Plus concrètement, comment devenir diététicien ? Quelles sont les qualifications requises ? Combien gagne ce professionnel ? Découvrez les réponses dans le présent article.

Que faut-il savoir sur le métier de diététicien ? 

Comme certains métiers de la santé, celui du diététicien varie selon le lieu où il l’exerce. Dans un centre de santé, le professionnel en hygiène alimentaire assure le suivi des patients. Il peut s’agir des personnes ayant une maladie cardiaque, des sujets qui ont subi une opération ou des particuliers qui ont des problèmes de triglycérides et d’ostéoporose.

Le diététicien peut aussi venir en aide à ceux qui souhaitent réduire leurs kilos en trop et aux patients dont la maladie requiert un régime adapté. C’est le cas des personnes diabétiques. L’expert accompagne ces dernières dans leur nouvelle alimentation et les aide à mieux vivre leur maladie. Travaillant en collaboration avec les médecins et les cuisiniers avertis, le diététicien ou la diététicienne propose des menus équilibrés à ses patients.

En outre, comme souligné dans l’annuaire des métiers du bien-être, le diététicien peut travailler dans les centres sportifs. Au sein de ces derniers, il conseille les sportifs sur les habitudes alimentaires à adopter pour maintenir la forme. Aussi, il ou elle peut travailler dans les agences sanitaires et dans les industries pharmaco-diététiques.

Quelles sont les qualifications requises pour exercer ce métier ?

Une personne qui a l’habitude de consommer au quotidien certains aliments aura du mal à changer rapidement ses habitudes alimentaires, surtout si elle a du mal à se confier. L’expert en hygiène alimentaire doit donc être quelqu’un de confiance. En sa présence, les patients doivent se sentir à l’aise afin de lui confier leur problème alimentaire.

En plus d’avoir l’esprit d’écoute, le diététicien doit avoir des connaissances en mathématique. Durant l’exercice de ses fonctions, il calculera les doses alimentaires qui conviennent à ses patients. Des connaissances en biologie sont également importantes pour travailler en tant que diététicien.

Quelles sont les études permettant de devenir diététicien ?

Pour devenir diététicien, vous devez d’abord avoir un bac technique ou bac S. Ensuite, il vous faudra suivre une formation de deux ans dans un centre spécialisé pour obtenir un BTS diététique. Selon vos moyens, vous pouvez aussi choisir de faire une étude de trois ans après le bac afin d’obtenir le DUT – génie biologique spécialisation diététique. Ceux ou celles qui le souhaitent pourront ensuite poursuivre leur étude en licence professionnelle.

Quel salaire pour un diététicien ?

Le salaire du diététicien varie selon l’endroit où il exerce son métier. Le nombre d’années d’expérience détermine aussi le revenu de l’expert. Recruté dans un hôpital, un diététicien débutant peut être rémunéré à hauteur de 1 500 euros bruts par mois pour un taux horaire de 10 à 14 heures bruts. Le diététicien expérimenté peut quant à lui gagner jusqu’à 3 500 euros bruts par mois.

Ce professionnel peut aussi travailler à son propre compte. Dans ce cas, c’est lui-même qui fixe son tarif horaire. Celui-ci peut aller jusqu’à 30 euros l’heure en province et jusqu’à 65 euros dans les grandes villes.

En somme, le diététicien aide ses patients à choisir les menus adaptés à leur pathologie. Il peut travailler à son propre compte comme exercer son activité dans un centre hospitalier, dans les industries de produits diététiques ou dans les grandes surfaces.

A lire également