Quel rhum choisir pour un rhum arrangé ?
Sushin » Recettes asiatiques » Quel rhum choisir pour un rhum arrangé ?

Quel rhum choisir pour un rhum arrangé ?

Choisir le bon rhum pour faire sa propre macération est tout un art. Il ne doit être ni trop fort pour ne pas gâcher le goût des ingrédients mis dans la préparation, mais il doit avoir quand même sa touche personnelle qui apportera le petit plus que tout le monde recherche pour parfaire sa recette de rhum arrangé. Dans cet article, nous verrons ce qui fait qu’un rhum de qualité est meilleur qu’un autre, et va convenir pour la création d’un bon rhum arrangé ! Tout d’abord, nous allons répondre à quelques questions que certaines personnes se posent sur ce cocktail traditionnel Antillais.

Types de rhum : Rhum de mélasse et rhum pur jus de canne

Le rhum est un type de boisson alcoolisée distillée à base de sous-produits de la canne à sucre, tels que la mélasse ou le pur jus de la canne à sucre. Le rhum est l’une des boissons alcoolisées les plus populaires au monde. Il est produit dans plus de 80 pays, principalement dans les Caraïbes britannique et en Amérique latine pour les rhums de mélasse, appelés aussi de “sucrerie”, qui représente environ 90% de la production mondiale. Pour les rhums de pur jus de canne, appelés rhums agricoles, ils constituent seulement 10% de la production dans le monde et sont conçus pour la plupart dans les Antilles françaises, comme en Guadeloupe ou encore en Martinique. Ils sont plus authentiques que leurs confrères fabriqués à base de la mélasse, et leur goût est souvent plus complexe, plus recherché. Le rhum agricole fait partie intégrante de la culture des îles antillaises et des festivités locales.

À cela, il faut savoir qu’il y a trois catérogies de types de rhums qui sont le rhum blanc, le rhum épicé ou brun et le rhum vieux. Le rhum blanc n’a pas de colorant ajouté, c’est souvent un rhum jeune qui est porté sur le goût de la canne puisqu’il est agricole pour la plupart. Le rhum brun quant à lui, peut avoir des saveurs ajoutées comme la vanille, la cannelle ou le caramel pour certains rhum de mélasse contrairement au rhum brun agricole qui prendra ses saveurs dans le fût de chêne où il a commencé à vieillir au minimum 1 an jusqu’à 3. Les rhums vieux sont généralement vieillis en fûts pendant au moins trois ans pour développer des notes particulières et leur couleur.

Qu’est-ce que le rhum arrangé ? Et le punch dans tout ça ?

Le rhum est un alcool distillé à base de canne à sucre ou de mélasse par fermentation et distillation du jus, mais peut également faire référence à un cocktail. C’est une boisson mélangée ou un cocktail qui comprend généralement du sucre, de l’eau et des jus de fruits, comme du jus de citron ou d’orange. La variété de rhum la plus populaire pour la conception des cocktails est traditionnellement le rhum blanc. Cependant, ces dernières années, il y a eu une augmentation de popularité des rhums “bruns”, ou rhums “épicés”. L’alcool produit par fermentation et distillation est produit principalement à partir de jus de canne à sucre et, dans une moindre mesure, de mélasse. Mais, on fait souvent l’amalgame entre le rhum arrangé et le punch au rhum qui ont pourtant une recette bien différente :

  • Le rhum arrangé est un mélange entre du rhum blanc, des ingrédients comme des fruits frais ou des épices et du sirop de sucre de canne, qu’on viens faire macérer pendant des semaines voir des mois. La macération dans le rhum, fait que les ingrédients vont libérer leurs arômes et devenir homogène avec l’alcool.
  • Le punch au rhum quant à lui, est une boisson populaire qui est composée de rhum et de jus de fruits. Les gens ajoutent souvent des fruits, des herbes et des épices comme la cannelle et la muscade à leur punch au rhum. Les punchs au rhum sont populaires pour les grandes fêtes et les occasions spéciales.

Pourquoi faut il choisir un rhum blanc pour son rhum arrangé ?

C’est une question que beaucoup de gens se posent de nos jours. Il existe de nombreux types de rhum disponibles sur le marché, mais il y en a un qui se démarque parmi tous les autres : le rhum blanc, alcool parfait pour faire le rhum arrangé. Evidemment, chacun fait ce qu’il veut ! Si vous décidez de faire un rhum arrangé avec une bouteille de rhum ambré, on ne vous en tiendra pas rigueur. Nous allons maintenant vous énumérer les raisons pour laquelles il faut prendre un rhum blanc pour faire vos rhums arrangés :

Le prix du rhum :

Un rhum blanc coûte moins chère qu’un rhum ambré puisqu’en général il est non vieilli.

Les saveurs :

Du fait qu’il est non vieilli et donc plus “vierge” au niveau du goût, il s’accordera bien et laissera la place aux autres ingrédients de la macération.

Les rhums ambré et vieux se boivent pur :

Pour les puristes, les rhums brun et vieux devraient se boire pur. Au vu du temps passé dans les fûts, ils ont développé certaines caractéristiques, une palette d’arômes qu’il serait dommage de mélanger aux saveurs des ingrédients dans la préparation. Et vu le prix de certains rhums vieux, il est vrai qu’il serait bien de les boire sans rien, pour pouvoir profiter de tout ce qu’ils ont à nous offrir !

La sélection du rhum en fonction des ingrédients

Chaque rhums blancs à ses propres caractéristiques ! Ils ont tous des notes particulières qui s’accorderont mieux avec certains fruits ou certaines épices. Du côté des rhums de la Martinique, la distillerie Trois Rivières nous offre une bouteille “Cuvée de l’océan” AOC aux saveurs subtiles iodées, parfaites pour accompagner des fruits comme le citron, l’orange et toutes sortes d’agrumes. Un endroit comme la Guadeloupe avec l’île de Marie Galante, qui nous propose les bouteilles de la maison Père Labat, avec un terroir porté sur la canne à sucre rustique et vanillé. Des rhums blancs qui se marient correctement avec des fruits comme la banane, l’ananas, le fruit de la passion ou encore la noix de coco.

Quel est le temps de macération

Une fois vos ingrédients mis en bouteille, il est temps de faire la chose la plus dure. Laissez le temps au temps, comme on dit… Malheureusement pour vous, il va falloir attendre que les fruits libèrent leur parfum dans le rhum. Trouvez un endroit à l’abri de la lumière et de l’humidité, pour y laisser votre macération pendant quelques semaines, à plusieurs mois. Ressortez votre bouteille de temps en temps pour pouvoir la mélanger tout le long de cette attente, que les arômes se libèrent correctement. Un minimum d’un mois d’attente est nécessaire pour les rhums arrangés aux fruits. Il est aussi préférable de goûter de temps à autre, pour voir l’évolution des saveurs. Il ne faut pas que les fruits ou les épices restent trop longtemps non plus, au risque de voir votre rhum arrangé devenir moins bon que ce que vous aviez prévu. C’est un travail de longue haleine pour obtenir une excellente qualité : sortir la bouteille, mélanger, goûter voir si le parfum vous convient, sinon la remettre pendant une période plus longue à macérer. Ce choix là vous appartient ! Sachez qu’il n’est jamais simple de faire un rhum arrangé même pour les plus expérimentés… Ce n’est qu’une histoire de patience et de test, avant de pouvoir trouver le résultat adéquat !

A lire également