Khamang Kakdi | Kakdi Chi Koshimbir (Salade de Concombre Maharashtrian)

Khamang Kakdi est une délicieuse salade de concombre croquante légèrement épicée de la cuisine du Maharashtrian. Fraîcheur dans un bol, le Khamang kakdi est composé de concombre, de noix de coco, de cacahuètes et de quelques herbes et épices. Il est également connu sous le nom kakdi chi koshimbir ce qui en marathi signifie salade (koshimbir) à base de concombre (kakdi).

khamang kakdi servi dans un bol avec plat principal

À propos de Khamang Kakdi

Khamang Kakdi est une délicieuse salade aux saveurs et textures variées. Il contient un mélange de concombre, de noix de coco fraîche, d’arachides grillées, de jus de citron et de piments verts qui sont ensuite tempérés avec de la moutarde et des feuilles de curry. Vous pouvez donc imaginer le goût, la saveur et la texture que cette salade de concombre doit avoir.

Pour le concombre, n’hésitez pas à utiliser les variétés indiennes de concombre. Si vous préférez moins de graines, préparez la salade avec du concombre anglais.

C’est une recette très facile et qui se fait rapidement. Ainsi, lorsque vous souhaitez avoir une nourriture rafraîchissante et légère entre les repas, ce Khamang kakdi est une option que vous pouvez essayer.

Ce kakdi koshimbir est si bon que vous pouvez l’avoir tel quel. Il se marie également bien comme plat d’accompagnement avec n’importe quel repas végétarien du Maharashtrian comme Varan Bhaat ou Usal ou Vangi Bath ou Bharli Vangi ou Bharli Bhendi.

Guide étape par étape

Comment faire Khamang Kakdi

Préparation

1. Faites chauffer une petite poêle et ajoutez ¼ tasse de cacahuètes. Vous pouvez sauter cette étape de torréfaction des cacahuètes, si vous avez des cacahuètes pré-torréfiées.

cacahuètes dans une casserole

2. À feu doux, en remuant souvent, faites griller les cacahuètes.

cacahuètes grillées

3. Les cacahuètes doivent avoir quelques taches noires dessus et doivent être bien grillées. Gardez-les de côté jusqu’à ce qu’ils soient complètement refroidis.

cacahuètes grillées à la poêle

4. Rincez 2 concombres de taille moyenne. Hachez-les finement. Vous aurez besoin d’environ 2 tasses de concombre finement haché.

concombres finement hachés

5. Gardez le concombre haché de côté pendant 15 à 20 minutes dans un bol ou une assiette.

concombres hachés dans un bol

6. Pendant ce temps, lorsque les cacahuètes refroidissent à température ambiante, retirez la peau des cacahuètes. Frottez-les simplement entre vos paumes et la peau sort facilement. Ajouter les cacahuètes dans un mortier-pilon.

cacahuètes dans un mortier pilon

7. Réduire en poudre grossière. Vous pouvez même écraser des cacahuètes dans un petit bol mixeur-broyeur ou un moulin à épices.

broyer les cacahuètes en une poudre grossière

Faire du kakdi koshimbir

8. Après 15 à 20 minutes, pressez l’eau du concombre en le prenant entre vos paumes ou en le tenant dans votre poing.

Vous pouvez également les placer dans une passoire grillagée et presser avec une spatule en bois pour libérer les jus. Ajoutez-les ensuite dans un bol à mélanger.

après avoir pressé l'eau en ajoutant du concombre dans un bol à mélanger

9. Ajouter les cacahuètes grossièrement concassées.

cacahuètes concassées ajoutées au concombre

10. Ajoutez ensuite les ingrédients suivants :

  • ¼ tasse de noix de coco fraîche râpée
  • 1 cuillère à soupe de feuilles de coriandre hachées
  • 1 cuillère à café de jus de citron pour un peu de piquant. Vous pouvez ajouter moins ou plus de jus de citron selon vos besoins.
noix de coco, feuilles de coriandre et jus de citron ajoutés

11. Remuer et mélanger pour combiner.

mélanger le mélange

12. Ajouter 1 piment vert (haché) et mélanger à nouveau.

piment vert ajouté

Faire tremper

13. Faites chauffer 1 cuillère à soupe d’huile dans une poêle tadka ou une petite poêle. Ajoutez ½ cuillère à café de graines de moutarde et laissez-les crépiter à feu doux à moyen-doux. Utilisez n’importe quelle huile aromatisée neutre.

graines de moutarde à l'huile dans une poêle tadka

14. Lorsque les graines de moutarde ont fini de crépiter, ajoutez 7 à 8 feuilles de curry (hachées ou entières). Remuer puis éteindre le feu.

feuilles de curry ajoutées

15. Versez le mélange de tempérage dans le mélange de concombre.

ajouter le mélange de tempérage au mélange de concombre

16. Remuez et mélangez très bien. Vous pouvez maintenant conserver le mélange de khamang kakdi au réfrigérateur pendant quelques heures si vous ne le servez pas immédiatement.

mélanger le mélange khamang kakdi

17. Juste avant de servir, ajoutez du sucre et du sel selon votre goût.

sel et sucre ajoutés au khamang kakdi

18. Bien mélanger.

mélanger à nouveau khamang kakdi

19. Servez le khamang kakdi comme ou comme plat d’accompagnement avec n’importe quel repas du Maharashtrian. Vous pouvez garnir de quelques feuilles de coriandre au moment de servir.

khamang kakdi servi dans un bol avec plat principal

Encore quelques salades pour vous !

salade d'avocats servie dans un bol en bois avec une cuillère en bois et du pain grillé en arrière-plan

Facile15 minutes

salade d’avocats

salade de légumes garnie de feta émiettée et de persil avec une cuillère dans un bol blanc

Facile15 minutes

Recette de salade de légumes

Coup de frais généraux de salade de fruits dans un bol blanc avec un bord bleu

Facile15 minutes

Macédoine

salade russe servie dans un bol en verre

Modérer20 minutes

Salade russe

Si vous avez fait cette recette, assurez-vous de la noter dans la fiche de recette ci-dessous. Inscrivez-vous à ma newsletter ou suivez-moi sur Instagram, Facebook, Youtube, Pinterest ou Twitter pour plus d’inspirations végétariennes.

Le khamang kakdi est une délicieuse salade de concombre croquante légèrement épicée de la cuisine du Maharashtrian. Il est également connu sous le nom de kakdi chi koshimbir qui signifie en marathi, salade (koshimbir) à base de concombre (kakdi)

Temps de préparation 12 minutes

Temps de cuisson 3 minutes

Temps total 15 minutes



Portions 3

Empêchez votre écran de s’assombrir pendant la préparation de la recette

Faire du khamang kakdi

  • Faites chauffer une petite poêle et ajoutez les cacahuètes.

  • A feu doux en remuant souvent, faites griller les cacahuètes.

  • Les cacahuètes doivent avoir quelques taches noires dessus et doivent être bien grillées. Gardez-les de côté jusqu’à ce qu’ils soient complètement refroidis.

  • Rincez les concombres. Épluchez-les puis hachez-les finement.

  • Réservez le concombre haché de côté pendant 15 à 20 minutes dans un bol ou une assiette.

  • Pendant ce temps, lorsque les cacahuètes refroidissent à température ambiante, retirez la peau des cacahuètes. Frottez-les simplement entre vos paumes et la peau de cacahuète sortira facilement. Ajouter les cacahuètes dans un mortier-pilon.

  • Réduire en poudre grossière. Vous pouvez même écraser des cacahuètes dans un petit pot mixeur-broyeur ou un moulin à épices

  • Après 15 à 20 minutes, pressez l’eau du concombre en la mettant entre vos paumes ou en la tenant entre vos poings. Ajouter ensuite le concombre dans un bol à mélanger.

  • Ajouter les cacahuètes concassées grossièrement.

  • Ajoutez de la noix de coco fraîche râpée, des piments verts hachés, des feuilles de coriandre hachées et 1 cuillère à café de jus de citron. Vous pouvez ajouter moins ou plus de jus de citron selon vos besoins.

  • Mélangez très bien.

Faire tremper pour khamang kakdi

  • Faire chauffer l’huile dans une poêle tadka ou une petite poêle. Gardez la chaleur au minimum. Ajoutez les graines de moutarde et laissez-les crépiter.

  • Lorsque les graines de moutarde ont fini de crépiter, ajoutez des feuilles de curry (hachées ou entières). Remuer puis éteindre le feu.

  • Verser le mélange de tempérage dans le mélange de concombre.

  • Mélangez très bien. Vous pouvez maintenant conserver le mélange de khamang kakdi au réfrigérateur pendant quelques heures si vous ne le servez pas immédiatement.

  • Juste avant de servir, ajoutez du sucre et du sel selon votre goût.

  • Bien mélanger puis servir khamang kakdi. Vous pouvez garnir de quelques feuilles de coriandre au moment de servir.

Ce billet de Khamang Kakdi des archives (octobre 2012) a été republié et mis à jour le 14 septembre 2021.