Cuisine chinoise vs cuisine japonaise: les différences expliquées

La nourriture chinoise et la nourriture japonaise peuvent sembler similaires à première vue. Ce sont les deux types de cuisine asiatique, il y aura donc des similitudes. Cependant, il existe de nombreuses différences dans la façon dont les types d'aliments sont préparés, consommés et dans leurs valeurs nutritionnelles.

Dans cet article, ces différences seront explorées afin qu'il soit clair quelle cuisine présente quels composants. Pour quelqu'un qui n'a jamais vraiment fouillé dans la cuisine japonaise auparavant mais qui a été victime de la commodité de la cuisine chinoise tard le soir, essayer de nouvelles choses peut être effrayant. La meilleure façon d'explorer les aliments de nouvelles cultures est de partir d'une base que vous connaissez. Profitez.

Différentes préparations et techniques de cuisson

Les différences commencent tôt pour ces types de cuisine, et tout se résume à la batterie de cuisine et aux ustensiles. Voici quelques différences majeures que vous remarquerez dans la cuisine chinoise et japonaise:

  • La technique de la friture
  • La façon dont les plats sont plaqués

Pour une cuisine d'inspiration asiatique à la maison, la bonne batterie de cuisine fait partie intégrante du succès du plat. Différentes techniques auront un impact à la fois sur la saveur et la texture de votre nourriture.

Nourriture japonaise

Les Japonais ont tendance à se pencher très fortement sur les compétences du couteau lors de la cuisson. Un bon exemple de ceci est le sushi; le poisson cru est tranché finement pour qu'il soit facile à manger et se drape facilement sur le rouleau ou est assez finement haché pour tenir à l'intérieur.

Les compétences au couteau sont également importantes pour l'hibachi, une technique de cuisson maîtrisée par les Japonais. Hibachi consiste à cuire les aliments sur un gril plat. Habituellement, le gril est en fonte, mais certains grils hibachi ont plutôt des plateaux en acier inoxydable. Tout est généralement préalablement coupé en petits morceaux.

Les restaurants japonais et chinois proposent tous deux des aliments frits, mais la nourriture japonaise est généralement frite dans une friteuse. Cela lui donne une saveur un peu plus profonde et parfois une couleur plus profonde, mais n'affecte pas profondément la saveur globale du plat. La cuisine japonaise implique également beaucoup de soupes, de ragoûts et même de curry.

Les composants de la nourriture japonaise sont généralement servis séparément plutôt que tous mélangés ensemble. Par exemple, si vous allez dans un restaurant chinois, ils pourraient mettre votre poulet orange sur votre riz. Cependant, la plupart des restaurants japonais servent la viande / les protéines du repas séparément de l'amidon.

Des couteaux

Le couteau est un élément absolument inoubliable lorsque l'on pense aux différences entre la cuisine chinoise et japonaise. La cuisine japonaise comprend plusieurs couteaux standards, tels que:

  • Le santoku. Un santoku est un couteau à lame droite avec un bord arrondi. Ils sont disponibles en plusieurs tailles. Le santoku est principalement utilisé pour trancher finement les protéines délicates comme le poisson pour les sushis, car il présente de petites entailles de forme ovale le long de la lame pour empêcher la nourriture de coller. Cependant, vous pouvez utiliser ce couteau pour une variété d'autres aliments.
  • Le nakiri. Le nakiri est principalement utilisé pour hacher les légumes. La forme est rectangulaire et à bords droits tout autour, semblable à un couperet à viande. Ces couteaux sont parfaits pour hacher de grandes quantités de légumes à la fois en raison de la longueur de la lame.

Nourriture chinoise

La cuisine chinoise est moins axée sur les coupes précises, principalement parce qu'elle utilise des viandes moins exotiques (et donc moins chères), comme le porc, le bœuf et le poulet. Si vous avez déjà regardé dans une pinte de lo mein ou un contenant de poulet orange, vous avez probablement remarqué que la viande est en morceaux et parfois panée et frite. Ces coupes sont généralement réalisées à l’aide d’un couperet standard ou d’un couteau de chef.

Les aliments préparés dans les restaurants chinois sont toujours frits, mais ils sont poêlés dans une poêle profonde à revêtement antiadhésif appelée wok. Les woks sont utilisés pour tout, du riz et des légumes sautés à la cuisson de la viande et des nouilles lo mein, un peu comme un hibachi est un fourre-tout pour la cuisine japonaise.

Ne pas frire les aliments comme ils le font dans les plats japonais permet un peu plus de profondeur de saveur, car les légumes peuvent être cuits directement avec le reste de la nourriture. Étant donné que la nourriture supporte un peu une friture plus claire, elle reste également de couleur plus claire et moins grasse dans l'ensemble.

Pourquoi les ustensiles de cuisine et les ustensiles comptent-ils?

Les ustensiles de cuisine sont très importants pour la saveur réelle des aliments. Le chinois a une saveur plus salée, généralement plus d'oignon, qui ne peut être obtenue qu'en faisant frire les morceaux d'oignon avec le reste du plat. La cuisine japonaise, cependant, cuit les légumes séparément sur un gril plat, ne permettant pas une caramélisation maximale et gardant la saveur plus fraîche et plus légère, ce qui contraste davantage avec la saveur riche et frite du riz.

Les ustensiles n’ont pas d’importance dans les plats chinois; vous pouvez parfaitement vous en tirer avec un couperet ou même un gros couteau de chef. Cependant, si vous recherchez des coupes de viande exotiques immaculées et précises dans votre plat japonais, vous aurez besoin de quelque chose comme un santoku pour éviter la casse.

Bases

Les bases sont importantes dans tous les types de cuisine. Et, quelle que soit la zone, la base des plats standard est généralement un amidon. La cuisine chinoise et japonaise ne fait pas exception. Les bases les plus courantes pour la plupart des plats d'inspiration asiatique comprennent:

Les nouilles et le riz sont copieux et sont disponibles en différentes épaisseurs et longueurs pour compléter une variété de plats. Dans les deux types de cuisine, les nouilles et le riz sont utilisés à la fois dans les plats frits traditionnels et les soupes.

Nourriture chinoise

Bien que les nouilles soient courantes dans la cuisine chinoise, elles n'apparaissent généralement que sous quelques formes différentes: lo mein et ramen. Le ramen peut être trouvé dans les deux endroits, il est originaire de Chine et est importé au Japon. Le lo mein et les ramen sont des nouilles minces qui sont presque toujours servies avec des légumes et une sorte de protéines. Les protéines les plus courantes sont le bœuf et le porc, bien que des crevettes soient également proposées dans certains restaurants.

Le lo mein et les ramen peuvent et sont généralement sautés dans un wok avec des légumes mélangés. Ensuite, la viande est ajoutée après la cuisson dans un wok séparé. Les ramen sont servis dans un bouillon avec des garnitures comprenant des œufs à la coque / au plat, des germes de soja et des oignons verts frais. Lo mein n'a pas ces garnitures fraîches, mais le plat contient ces légumes sautés et ces protéines ajoutés lors de la cuisson.

Le riz frit n'est pas aussi polyvalent dans la façon dont il est préparé: le riz est poêlé dans un wok, des protéines sont ajoutées et il y a généralement de l'oignon. À moins que vous n'obteniez spécifiquement du riz frit aux légumes (qui comprend généralement des oignons, des pois et des carottes), votre riz frit n'est pas garanti de contenir une véritable source de légumes, d'où la raison pour laquelle il s'agit du plat de base le plus courant de la cuisine chinoise.

Nourriture japonaise

La cuisine japonaise se concentre un peu plus sur les nouilles. Il existe une pléthore de types différents, notamment:

  • Ramen: une nouille fine et sinueuse utilisée pour les soupes
  • Udon: une nouille épaisse et moelleuse qui peut être utilisée pour les plats de nouilles et les soupes autonomes
  • yakisoba: une nouille moyenne, à peu près de la même épaisseur qu'une nouille lo mein, généralement utilisée pour les plats sautés
  • Nouille de riz: une nouille fine et sans gluten, parfaite pour les soupes et les plats frits

Les plats japonais ont tendance à être plus axés sur les sauces. Par exemple, les nouilles yakisoba ont une sauce spéciale qui contient du ketchup, de la sauce soja et quelques autres ingrédients. Ces nouilles sont soit sautées dans la sauce après la cuisson, soit la sauce est servie dans un bol sur le côté et le consommateur trempe les nouilles à sa guise. La même chose est vraie pour les autres plats japonais, alors que la consommation de nouilles chinoises est simple.

Choix de saveurs

Les saveurs de la nourriture sont là où se situent les différences les plus notables et les plus importantes. Les principales différences entre les deux sont:

  • Palette d'arômes générale
  • Technique de friture
  • Piquant

Nourriture japonaise

La nourriture japonaise n'est pas épicée dans la plupart des cas. Le seul plat qui soit vraiment fait pour être épicé est le curry japonais, et même dans ce cas, ils offrent également des options douces. Au lieu de se concentrer sur les épices et les piments pour la saveur, la cuisine japonaise s'efforce de créer une saveur de type plus sucrée ou plus umami.

Umami est un mot japonais qui se traduit par «un goût savoureux agréable». Cela sonne vrai pour de nombreux plats japonais; les soupes en particulier se veulent salées, chaudes et réconfortantes. La base de ces soupes est généralement un bouillon léger destiné uniquement à accentuer les saveurs.

La cuisine japonaise se penche également davantage vers le poisson et les fruits de mer en général, comme l'utilisation de sauce de poisson dans les sautés et l'utilisation de têtes de poisson pour faire du bouillon.

Nourriture chinoise

Les Chinois n’ont pas peur des épices. La majorité de leurs aliments contiennent plusieurs herbes et épices. En conséquence, vous pouvez vous attendre à ce que leurs aliments soient plus savoureux que les plats japonais. L'ail est l'une des épices préférées des Chinois. La majorité de leurs plats font appel à cet ingrédient, très rare dans la cuisine japonaise.

Sans oublier, le concept de Umami n'est pas aussi populaire parmi les Chinois. Les aliments chinois sont trop stimulants pour les papilles gustatives par rapport à la nourriture japonaise.

Choix de viande

Une autre différence entre la cuisine japonaise et chinoise est le choix des plats principaux. Les principales différences entre les deux sont:

  • Les types de viandes préférés
  • Préparation

Nourriture japonaise

Les Japonais aiment les fruits de mer frais, ce qui fait de leurs aliments un choix plus sain que la nourriture chinoise. Dans la plupart des cas, vous constaterez qu’ils remplacent le porc par du poisson. Sans oublier, ils servent souvent leurs viandes crues. Certains des aliments japonais crus populaires comprennent l'uni, les sushis et les sashimis.

Cependant, les fruits de mer ne sont pas la seule entrée que vous trouverez dans les plats japonais. Ils aiment aussi le poulet et le bœuf, bien que ceux-ci ne soient pas aussi populaires dans leurs plats.

Nourriture chinoise

Les Chinois, en revanche, ne font pas de discrimination. Ils incluent toutes sortes de viandes dans leurs plats, du porc et du poulet au poisson et au bœuf. Et contrairement aux Japonais, ils cuisinent souvent leurs viandes et incorporent rarement des ingrédients crus.

Les seuls ingrédients crus que vous trouverez dans les plats chinois sont les épices. Ils ont tendance à ajouter beaucoup d'ail et d'oignons crus à leurs aliments pour infuser plus de saveurs.

Des modes de consommation appropriés

Le choix des ustensiles est l'une des choses qui permettent de confondre facilement les plats japonais et chinois. Les deux cultures préfèrent utiliser des baguettes. Cependant, il existe une pléthore de différences dans leurs modes de consommation qui n'ont rien à voir avec leurs ustensiles. Regardons de plus près.

Nourriture chinoise

Les Chinois accordent beaucoup d'importance aux bonnes manières à table et au respect de leurs coutumes lorsqu'ils mangent. Par conséquent, si vous prévoyez de visiter le pays ou si vous souhaitez respecter ces coutumes la prochaine fois que vous dînez dans un restaurant chinois, gardez à l’esprit les points suivants.

  • Permettez à vos aînés de manger en premier: Personne à table n'est censé manger à moins d'avoir reçu un signal des personnes âgées. Cela peut être quelque chose d'aussi simple que la personne qui dit: «Allons manger».
  • Prenez toujours votre bol: Vous êtes censé manger le repas pendant que le bol est soulevé de la table et sur votre main. Se pencher à table pour prendre une bouchée est considéré comme de mauvaises manières à table chez les Chinois. Ils pensent également que cela limite votre digestion.
  • Prenez de la nourriture dans les assiettes les plus proches de vous: S'il y a plusieurs portions de nourriture sur la table, commencez par servir des plats les plus proches de vous. Tendre la main à des plats loin de chez vous est de mauvaises manières dans la culture chinoise.
  • Ne creuse pas pour un trésor: C’est aussi une mauvaise manière de chercher le meilleur morceau de viande ou d’autres aliments pendant le service. Vous devez être attentif aux autres et servir sans creuser ni retourner la nourriture.
  • Prends ton temps: N'avalez pas de nourriture avec gourmandise, même si c'est votre plat préféré. Prenez votre temps pour mâcher et avaler. Et si vous voulez avoir quelques secondes, consultez les autres membres à la table avant de le faire.
  • Évitez les distractions: Vous ne devriez pas être sur votre téléphone, lire ou faire d’autres activités au moment venu. Concentrez-vous sur votre nourriture et vos compagnons jusqu'à la fin du repas.
  • Mâchez la bouche fermée: Ce n'est pas seulement un signe de bonne étiquette à table, mais aussi bon pour votre digestion. Vous n'êtes pas non plus censé faire des bruits forts avec votre bouche en mangeant de la nourriture chinoise.
  • Utilisez une serviette: Ne léchez pas la nourriture sur votre bouche ou votre visage. Utilisez les serviettes fournies à table.
  • exprimer de la gratitude: Que ce soit dans un restaurant ou chez quelqu'un, dites toujours merci après avoir été servi et après le repas.
  • Utilisez un mouchoir pour éternuer ou tousser: Si vous devez retirer quelque chose de votre bouche, vous devez quitter la table et le faire.
  • Utilisez correctement les baguettes: Ne les agitez pas, ne les utilisez pas pour piquer votre nourriture ou ne les collez pas verticalement dans votre nourriture lorsque vous avez terminé.

La source: Points forts de la Chine

Nourriture japonaise

Semblable aux Chinois, l’ustensile de choix des Japonais est les baguettes. Cependant, contrairement aux Chinois, ils incorporent rarement des couteaux et des fourchettes dans leurs ustensiles. Les Japonais sont également très stricts en matière de bonnes manières à table. Certaines des choses que vous devez garder à l'esprit lorsque vous dînez avec les Japonais comprennent:

  • Commencez par dire itadakimasu: Il est de coutume de commencer tous les repas japonais par cette phrase. Cela signifie «recevoir humblement». Cela montre que vous êtes reconnaissant pour la nourriture devant vous et affiche votre étiquette à table.
  • Mangez du riz correctement: Soulevez le bol à une distance qui vous permettra d'attraper facilement le riz qui tombe mais pas trop près de votre bouche. Vous n’êtes pas non plus autorisé à assaisonner le riz avec des ingrédients humides comme la sauce soja. Cependant, vous pouvez ajouter des ingrédients séchés.
  • Mangez correctement les ingrédients de la soupe: Lorsque vous prenez de la soupe, le bol doit également être soulevé plus près de votre bouche comme vous le feriez pour du riz. Vous devez également utiliser des baguettes pour manger votre soupe, car les cuillères ne sont pas fournies. Pour ce faire, utilisez les baguettes pour manger les ingrédients séchés et buvez la soupe directement dans le bol en utilisant les deux mains.
  • Servir du haut ou du dos de vos baguettes: Si les plats sont servis de manière familiale (dans un grand bol), vous devrez utiliser vos baguettes pour vous servir. Utilisez la partie supérieure ou arrière pour éviter que les germes de votre bouche ne contaminent le reste de la nourriture.
  • Trempez vos plats crus au lieu de verser: Un petit plat de sauce soja et wasabi sera fourni pour les petits plats. Vous devriez tremper la viande dans la sauce au lieu de la verser. De plus, ne soulevez pas le petit plat de la table.
  • Utilisez la serviette fournie pour vous nettoyer les mains: Il s'agit d'une étape cruciale lorsque vous mangez des viandes crues comme les nigiri sushi, qui sont généralement consommées sans ustensiles.
  • Slurp les nouilles loin: Les Japonais n'hésitent pas à siroter leurs nouilles. Cet aliment contient souvent du bouillon, c'est donc inévitable. Vous êtes autorisé à manger sans soulever le bol de la table.
  • Attention au bon placement des baguettes: Si vous souhaitez interrompre votre repas ou que vous avez terminé, placez les baguettes sur le repose-baguettes fourni. S'il n'y en a pas, placez les baguettes soigneusement ensemble dans votre assiette ou votre bol.
  • Dire gochisou-sama: Cela se traduit par «merci pour ce délicieux repas». Vous devriez le dire à la fin de votre repas pour exprimer votre gratitude et communiquer que vous êtes rassasié et fait avec votre repas.

La source: L'épinette mange

La valeur nutritionnelle

Une autre façon dont les aliments japonais et chinois diffèrent est leur valeur nutritionnelle. Il ne fait aucun doute que les deux aliments donnent à vos papilles gustatives un régal unique. Cependant, vous êtes-vous déjà demandé lequel de ces aliments est le plus sain?

En raison de leur préparation et du choix des ingrédients, les aliments chinois et japonais ont de grandes différences dans leur valeur nutritionnelle, la nourriture japonaise étant considérée comme l'option la plus saine. Voici pourquoi:

La cuisine japonaise comprend principalement des fruits de mer

Comme nous l’avons mentionné, les Japonais préfèrent les plats de fruits de mer. Le poisson est non seulement connu pour être riche en bonnes graisses, mais il contient également moins de calories que le porc et le bœuf. La seule préoccupation concernant les fruits de mer est la teneur en mercure. Cependant, c'est généralement une option plus saine par rapport aux autres viandes.

Les Japonais utilisent des méthodes traditionnelles de préparation des aliments

Un autre facteur qui rend les aliments japonais plus nutritifs est leurs méthodes de préparation. Pour la plupart de leurs repas, les Japonais utilisent une casserole plate, capable de préparer des aliments à des températures élevées sans perte de nutriments.

De plus, les Japonais n’ajoutent pas trop d’huile lors de la préparation des plats. Les Chinois, par contre, utilisent un wok qui nécessite de retourner les ingrédients et de les cuire plus longtemps. Dans le processus, des nutriments alimentaires importants sont perdus. De plus, ils ajoutent beaucoup d'huile à leurs aliments.

Les aliments japonais comprennent de nombreux produits fermentés

Les Japonais ajoutent également beaucoup de produits fermentés à leurs aliments. Ceux-ci sont bénéfiques pour augmenter la flore bénéfique dans le tube digestif. Certains de leurs aliments fermentés populaires comprennent le malt de riz, le koji et le miso. Ceux-ci sont disponibles dans la plupart des restaurants japonais du monde entier.

Les Japonais servent principalement leur nourriture crue

Un autre facteur qui fait de la nourriture japonaise l'option la plus nutritive est le fait qu'ils servent principalement leurs aliments crus. Cela réduit le risque de perte de nutriments importants pendant la préparation. En conséquence, vous obtenez plus de nutriments de la nourriture japonaise que de la nourriture chinoise.

La source: Sumi Robatabar

Y a-t-il des similitudes?

Malgré leurs nombreuses différences, les cuisines japonaise et chinoise partagent certaines similitudes. En fait, ces similitudes sont ce qui rend difficile pour certaines personnes de faire la différence entre les deux aliments. Certains d'entre eux comprennent:

Un amour pour les viandes

Vous aurez du mal à trouver un plat japonais ou chinois qui n'inclut aucun type de viande. Le plat entier doit inclure un ragoût de poisson, de porc, de poulet ou de bœuf.

Nouilles et riz ne manquent jamais

Les nouilles et le riz sont les autres plats préférés des Japonais et des Chinois. Que vous mangiez dans un restaurant japonais ou chinois ou que vous visitiez les pays, vous pouvez être assuré de ne pas partir sans l’un de ces deux repas.

Utilisation d'ingrédients frais

Les deux cultures dépendent également fortement d'ingrédients frais. Qu'il s'agisse d'épices ou de viandes, ils utilisent toujours des produits frais de la ferme et obtiennent des morceaux de viande fraîche. En conséquence, les aliments japonais et chinois ont toujours un goût incroyable, car toutes les saveurs fraîches et les nutriments sont toujours présents dans les aliments.

Un amour pour la sauce soja et le tofu

Les aliments japonais et chinois ne sont pas complets sans sauce soja ou tofu. Ceux-ci sont toujours servis dans un plat séparé pour tremper les viandes. Les sauces peuvent avoir des ingrédients et des méthodes de préparation différents, mais elles ne manquent jamais dans ces cuisines asiatiques.

Respect strict de la culture

Les deux cultures asiatiques sont également très strictes lorsqu'il s'agit d'observer leur culture pendant les repas. Ils ne substituent jamais l'utilisation de baguettes à d'autres ustensiles, même si cela rendrait les choses plus pratiques pour leurs visiteurs.

De plus, ils observent d’excellentes manières à table. En disant merci à la façon dont ils mangent leur nourriture, vous pouvez dire qu'ils sont des individus cultivés.

La source: Mord mon pain

Quel est le meilleur?

En fin de compte, votre choix entre la cuisine japonaise et chinoise dépendra de vos goûts et préférences. Si vous aimez les plats savoureux, la cuisine chinoise est la voie à suivre. Les Chinois utilisent beaucoup d'ingrédients dans leurs aliments et ils les complètent avec une variété d'herbes et d'épices. En conséquence, les plats donnent toujours un goût unique.

De plus, ils utilisent des huiles et des méthodes de préparation différentes dans leurs aliments, ce qui fait ressortir des goûts différents. Les plats japonais sont différents. Les Japonais n'utilisent pas trop d'huile ou d'ingrédients dans leurs aliments. En fait, ils aiment servir leurs aliments crus, et ceux qui nécessitent une cuisson ne sont cuits que pendant une courte période.

Les plats japonais sont les meilleurs pour les personnes qui préfèrent leurs ingrédients servis séparément. Vous apprécierez également la cuisine japonaise si vous surveillez votre poids. Ils ont tendance à avoir moins de calories, et le fait d'utiliser principalement des fruits de mer les rend encore meilleurs. Cependant, si vous n’avez pas essayé l’une ou l’autre de ces solutions, cela ne ferait pas de mal de les essayer toutes les deux pour décider.

Offrez à vos papilles un régal

Si vous avez pensé à essayer la cuisine asiatique et que vous vous creusez la tête entre la cuisine japonaise et chinoise, vous connaissez maintenant la différence entre les deux. Si vous n’avez jamais mangé aucun de ces aliments, vous serez peut-être pardonné de penser qu’il n’existe aucune différence entre eux. Ils utilisent les mêmes ustensiles, sont souvent servis de la même manière et contiennent du riz ou du tofu.

Mais comme vous l'avez vu, il existe de multiples différences entre ces plats. En raison de leurs méthodes de préparation et de la préférence des ingrédients, ils ont un goût différent et une valeur nutritionnelle variable. Sans oublier que les deux cultures ont un ensemble de règles sur la façon dont vous êtes censé vous comporter à table.

Alors, maintenant que vous savez à quoi vous attendre, vous êtes mieux équipé pour faire le bon choix. Nous vous recommandons d'essayer les deux cuisines. Ils offrent tous deux des goûts uniques. Sans oublier, vous apprenez à apprécier différentes cultures. Alors savourez chaque bouchée.