Comment déguster ses sushis à la japonaise ?

La cuisine asiatique est de plus en plus prisée par bon nombre d’internautes à travers le monde entier. Certains plats comme le sushi, originaires du Japon sont particulièrement appréciés. Et quand bien même on n’est pas asiatique, il est possible d’avoir une passion dévorante pour ce mets. Ce qui est tout à l’honneur des Japonais ! Découvrez dans cet article des conseils utiles pour manger des sushis comme un vrai japonais.

Bien empoigner ses baguettes

Il s’agit de la toute première règle lorsque vous voulez déguster des sushis. Vous devez comprendre que manger des sushis avec des fourchettes est un véritable outrage. À la limite, vous pouvez les prendre à main nue si vous ne vous sentez vraiment pas à l’aise avec les baguettes. Mais sachez que les prendre avec les baguettes vous fait découvrir toute la sensation d’un bon repas de sushi à la japonaise. D’ailleurs, il serait très inconfortable de vous voir en train de saper la tradition de ce repas culte dans un grand restaurant tel que le Bamboo Sushi. Il urge alors d’apprendre la bonne technique pour bien empoigner ses baguettes. Pour cela, veillez à positionner vos baguettes de façon à ce qu’elles soient parallèles (en horizontale) au plat de sushi. Il vous suffira de piocher vos morceaux de sushi par la suite.

Respecter la poigne de sushi

Le sushi se mange en morceau ; il est donc aberrant de le morceler ou de le séparer en deux. Le faire, c’est briser l’équilibre créé par le maître concepteur du sushi. Pour rétablir l’harmonie entre les saveurs des différents composants du sushi, il vous faut donc le déguster en une seule bouchée. Ne commettez donc surtout pas l’erreur de couper votre sushi en deux au risque de lui faire perdre tout son goût. Aussi, assurez-vous de ne pas laisser refroidir votre plat avant de le déguster ; c’est très mauvais pour une première expérience.

Obéir à la tradition de la sauce soja

On ne peut parler d’un plat de sushi sans évoquer la sauce de soja, un excellent accompagnateur de ce dernier. Qu’elle soit sucrée ou salée, la sauce soja est là pour aromatiser votre plat. Ainsi, il est important de ne pas trop abuser d’elle. Il ne faut surtout pas imbiber tout le riz dans votre sauce pour ne pas chiffonner les morceaux de sushi. Alignez plutôt délicatesse et dextérité en roulant comme il se doit vos sushis dans la sauce afin de conserver toute leur saveur.

Prendre au sérieux la finition au shoga

Le gingembre a toujours été pour les Japonais un aliment indispensable. Il est surtout mangé entre deux mets pour exterminer les résidus logés sous le palais. Le shoga ou le gingembre mariné aide à essuyer le palais du goût précédent afin de faire place au suivant. Attention à ne pas trop appuyer sur la dose de gingembre ; cela risque de vous brûler. Une petite pincée de gingembre mariné suffit donc. N’oubliez pas qu’il est mauvais de mélanger votre sushi avec du gingembre. Suivez tout cela et vous deviendrez un vrai dégustateur de sushi.